LE MÉTIER DU CHARGÉ DE RECRUTEMENT

1 – Quel a été votre parcours au sein d’Inter Pôle ?

« J’ai intégré la société Inter Pôle en 2011 en contrat de professionnalisation.
Ces deux années m’ont permis de découvrir le métier de chargée de recrutement sur l’ensemble des Pôles d’activité.
En 2013, j’ai eu l’opportunité de rejoindre l’équipe permanente et d’exercer mes missions sur le Pôle Naval Industrie à Lorient.
J’ai eu la chance de participer au recrutement d’un client, acteur majeure sur la construction Naval à Saint Nazaire durant 5 mois.
Aujourd’hui, j’occupe un poste de chargée de recrutement SENIOR. »

2 – Depuis votre arrivée chez Inter Pôle, avez-vous vu une évolution de votre métier concernant l’accompagnement des candidats ?

« Le métier de chargée de recrutement évolue beaucoup et rapidement.
L’accompagnement de nos intérimaires est une priorité et ce tout au long de l’année.
Ils en sont reconnaissants puisque nous avons beaucoup d’intérimaires fidèles depuis plusieurs années ! »

3 – Concrètement, comment se traduit cet accompagnement ? Quelles en sont les différentes dimensions ?

« Cette démarche commence dès l’entretien de recrutement car nous ciblons ensemble les sociétés dans lesquelles il souhaite travailler.
Nous menons les actions nécessaires afin d’aboutir à ce souhait.
Lorsque l’on délègue un intérimaire, nous effectuons un suivi afin de s’assurer que la mission se déroule bien.
Régulièrement, nous mettons en place des formations afin de qualifier nos collaborateurs et ainsi les rendre plus polyvalent.
Chaque année, nous invitons 100% nos collaborateurs afin de faire un entretien individuel.
Cet échange permet de faire un bilan sur les missions effectuées, ses projets professionnels et de définir ensemble de quelle manière nous l’accompagnons.
Nous pouvons aussi l’accompagner sur un bilan de compétences. »

 4 – Ce volet accompagnement change-t-il la relation que vous avez avec les candidats ?

« Bien sûr, nous sommes au cœur de ses projets professionnels ! »

5 – A votre avis, quels sont les traits de votre personnalité qui font de vous une bonne chargée de recrutement ? 

« Je suis une personne de nature dynamique et challengeuse !
Ma priorité est de répondre à la demande de mon client de façon réactive et qualitative. »

6 – Quelles sont selon vous les qualités nécessaires pour être chargé de recrutement ? 

« Un chargé de recrutement doit avoir une parfaite connaissance de ses clients et de ses intérimaires.
C’est ce qui lui permet d’avoir un bon sens relationnel. En bon communicant, il doit être constamment à l’écoute. Il doit être rigoureux et avoir un bon esprit d’analyse afin de sélectionner les candidatures qui correspondent le mieux aux besoins de son entreprise cliente. »

 

1 – Vous avez connu différents postes en lien avec les ressources humaines, quelles sont les particularités de celui de chargé de recrutement ?

« Le poste de chargé de recrutement est polyvalent, nous sommes en lien avec les intérimaires, les entreprises, les écoles et partenaires de l’emploi. Nous recrutons des profils très divers et c’est très enrichissant ! Il y a aussi aspect commercial très important, nous travaillons avec des clients de secteurs variés avec des environnements de travail différents, soumis à plusieurs conventions collectives. »

2 – Quelle est la partie de votre travail qui vous fait le plus vibrer ? Pourquoi ?

« Ce que j’aime c’est la relation client, la réactivité dont il faut faire preuve pour répondre à sa demande, proposer le profil le mieux adapté à son besoin, déléguer la bonne personne au bon endroit, pour au final, le fidéliser.
J’aime aussi l’accompagnement des candidats, lui trouver une mission qui convient à ses attentes dans un environnement où il peut s’épanouir, pour lui aussi, le fidéliser. »

3 – Comment s’organise le développement commercial au sein de l’agence ? quelle relation entretenez-vous avec les chargés d’affaires ?

« En tant que chargée de recrutement, le développement commercial est sédentaire et passe par le Placement Actif (ndlr : l’envoi de CV qualifié sans demande particulière de la part du client), le contrôle de référence systématique des candidats intérimaires dans l’optique de prendre rendez-vous pour les chargés d’affaires.
Véritable binôme, le chargé de recrutement et le chargé d’affaires doivent travailler dans une relation de confiance, de transparence et de communication, un point régulier nécessaire pour favoriser le bon fonctionnement de l’agence. »

 4 – Quels sont selon vous les éléments qui favorisent une bonne relation avec vos clients ?

« Etre à l’écoute afin de répondre au mieux à leurs attentes,  être réactive, les tenir informés de l’avancée de leur demande, aller à leur rencontre régulière, être dynamique, souriante et professionnelle. »

5 – Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un souhaitant devenir chargé de recrutement ?

« Etre formé un minimum en ressources humaines, être sûr d’aimer le contact humain, aimer l’aspect commercial, aimer travailler dans l’urgence et sur plusieurs dossiers en même temps, prendre conscience que c’est un métier de frustration, se tenir informé du marché économique du bassin d’emploi et de la législation du travail. »

6 – Quelles sont selon vous les qualités nécessaires pour être chargé de recrutement ? 

« Polyvalence, adaptabilité, organisation, réactivité, avoir le sens du service client, un bon sens du relationnel, implication, éthique, être à l’écoute, savoir prendre de la hauteur et du recul et avoir un bon esprit de synthèse. »

1 – Quelles sont pour vous les différentes dimensions du poste de chargé de recrutement ?

« Le poste chargé de recrutement a selon moi 4 dimensions principales : commerciale, relationnelle, administrative, juridique. »

2 – Quelle partie de votre travail aimez-vous le plus ?

« Ce que j’aime le plus, c’est la partie recrutement : mettre en contact la bon candidat avec la bonne entreprise et au bon poste. »

3 – Quelles sont, selon vous, les différentes étapes  d’un recrutement réussi ?

« Tout d’abord, une découverte du poste avec le client : idéalement une visite et un entretien avec un salarié en poste.
Puis la rédaction d’une annonce détaillée afin que le candidat sache si ses compétences correspondent au poste.
Enfin une bonne pré-sélection de CV et un entretien préparé. »

 4 – Quels types de profils recrutez-vous ? Faut-il, selon vous, adapter le processus de recrutement en fonction des profils ?

« Je recrute essentiellement des profils très technique dans l’industrie (technicien plieur, technicien de maintenance …) mais aussi des profils tertiaires tels que des coordinateur qualité, vendeurs…
Il faut évidemment adapter son recrutement en fonction du profil. »

5 – Quelle satisfaction retirez-vous d’un recrutement réussi ?

« Je suis fière de pouvoir donner au candidat la chance de travailler dans le domaine qu’il souhaite, et de l’accompagner dans sa carrière. Je suis évidemment ravie d’avoir réussi à satisfaire la demande et le besoin de mon client. »

6 – Quelles sont selon vous les qualités nécessaires pour être chargé de recrutement ? 

« Selon moi, un chargé de recrutement doit être quelqu’un de très polyvalent, réactif, emphatique, organisé et rigoureux, une personne qui a de bonnes capacités commerciales. »

1 – Pourquoi avez-vous choisi le métier de chargé de recrutement ?

« J’ai choisi le métier de chargé de recrutement suite à une reconversion professionnelle.
J’ai tout d’abord voulut reprendre mes études. Je me suis dirigée vers les ressources humaines pour l’aspect social.
Je me suis ensuite orientée sur ce métier grâce à une EMT (Evaluation en Milieu de Travail) de 2 semaines au sein d’Inter Pôle.
La polyvalence du métier m’a attiré. »

2 – Quelles sont les différentes étapes administratives et juridiques liées à la mise en poste d’un candidat chez un client ?

« La 1ère étape pour la mise en poste d’un candidat chez un client est le dossier candidat :

  • Valider l’identité de la personne (carte d’identité, carte vitale, justificatif de domicile…)
  • S’assurer que la personne est les habilitations, les diplômes requis pour le poste

La 2ème étape est la validation des compétences du candidat

  • Entretien
  • Contrôle de référence

La 3ème étape est la partie plus juridique

  • Créer le contrat
  • Faire la DUE
  • Prendre rdv pour la visite médicale d’embauche

La 4ème partie est le suivi du candidat

  • Valider la prise de poste
  • Visite de poste. »

3 – Comment vous organisez-vous pour gérer cette partie par rapport aux autres missions liées à votre poste ?

« J’ai créé un planning de tâches dans mon outlook suivant la fluctuation de passage physique à l’agence ou téléphonique. En règle général, je réserve ma fin de journée pour établir les contrats et les due.
Je garde les créneaux 10h-12h et le 14h-16h pour la prospection, les entretiens. Ce sont les horaires où les entreprises sont disponibles en règle générale. »

 4 – Quels sont les moyens mis à votre disposition pour faciliter et optimiser la gestion administrative et juridique ?

« Les logiciels JOB+ et ANAEL ont un lien, on peut basculer notre candidat pour qu’il devienne intérimaire en un clic. Ensuite, il suffit de faire les modifications. L’outil ANAEL permet de rédiger des fiches de postes, c’est un vrai gain de temps.
Sur la partie juridique, j’ai suivi une formation en tant que consultant en recrutement travail temporaire. Nous avions 5h de droit par semaine. Nous avons également des réunions tous les mois avec l’équipe de chargés de recrutement. Nos responsables du travail temporaire nous remontent des informations à ce moment-là. »

5 – En tant qu’experte du travail temporaire, avez-vous un rôle de conseil auprès de vos clients ? Si oui, comment se traduit-il ?

« Les clients ont souvent des questions et nous devons être présents puisque que la relation tripartie nous implique directement.
Il peut s’agir de questions relatives à leur fonctionnement interne mais aussi et souvent à des questions impliquant le domaine financier (prise en charge des jours fériés par exemple).
J’ai aussi de plus en plus à faire des clients qui veulent mon avis lors des entretiens candidats. Je sers parfois d’intermédiaire lors de conflits. »

6 – Quelles sont selon vous les qualités nécessaires pour être chargé de recrutement ? 

« Les qualités nécessaires pour être chargé de recrutement sont : la capacité à faire plusieurs choses à la fois, l’écoute, le charisme, la faculté à prendre du recul, la curiosité, la rigueur, l’organisation, la mémoire. »

1 – Quel a été votre parcours au sein d’Inter Pôle ?

« Pour être un bon chargé de recrutement, il faut savoir gérer l’urgence, avoir un bon sens relationnel, et la fibre commerciale. Le contact avec les clients et les candidats ainsi que le sens de l’écoute sont très importants. La rigueur, l’organisation, la curiosité et la mémoire font partie des clés pour réussir.
Toutes ces qualités réunies font de vous un bon chargé de recrutement travail temporaire. »

2 – Quelles sont ses missions principales ?

« Le recrutement en intérim et le placement sont au cœur du métier. Mais, il y a aussi, la professionnalisation des collaborateurs intérimaires, le développement commercial, la gestion administrative et le conseil, aussi bien sur le volet juridique que sur l’accompagnement professionnel des intérimaires.
Les chargés de recrutement ont également pour mission de s’assurer du respect du cadre juridique et des règles de sécurité sur les différents lieux de mission.
Ils se chargent d’accompagner des jeunes en contrat de professionnalisation en les formant et en leur transférant leurs compétences afin de leur permettre de devenir, à leur tour, chargés de recrutement. »

3 – Quel est son rôle au sein de l’agence ?

« Au sein de l’agence, il a un rôle de conseil aussi bien du côté candidats / intérimaires que du côté des clients / prospects.
Il représente l’entreprise au travers de sa mission d’accueil du public et devient l’interlocuteur privilégié des clients sur la partie travail temporaire. Son rôle est clé et ses actions ont pour but d’enchanter autant les clients entreprises que les intérimaires. »

 4 – Quelles sont ses relations au sein de l’équipe ?

« Les chargés de recrutement travaillent avec les chargés d’affaires à la construction et la mise en place d’une stratégie de développement de la filière.
Ils font le lien avec les consultants en recrutement si un candidat recherche un CDI ou s’il a un besoin d’accompagnement (Bilan de compétences, accompagnement sur la création d’un CV). »

Envie de nous rejoindre ?

NOUS RECRUTONS !

NANTES : :  FOUGÈRES : : TRIGNAC

 

POSTULER